Les influenceurs sont-ils utiles ?

Alors que la question de l’intérêt du marketing d’influence semble être réglée, c’est un incontournable, celle du choix de l’influenceur est plus controversée.

A quel type d’influenceur faut-il faire appel ? Avec quel objectif ? Quels sont ses atouts pour y parvenir ?

On démêle la question pour vous.

De la star à l’expert

Plus que le nombre d’abonnés, il est intéressant de se fier à un influenceur en affinité avec ses followers. Cet influenceur est dans une logique d’échange et de communication.

Contrairement aux influenceurs « Stars » qui ont un public souvent très varié (trop ?), les micro et nano influenceurs ont généralement gagné leur « influence » grâce à leur expertise ; leur public est donc ciblé ET intéressé !

Aussi, en verrouillant son capital confiance (expertise et communication), l’influenceur expert est-il capable d’engendrer des taux d’engagement tout à fait intéressant.

Nombre d’abonnés ou fiabilité ?

1 000 000 d’abonnés, qui dit mieux ?

Il existe plusieurs stades d’influenceurs définis par leur nombre d’abonnés.

Si les influenceurs « Stars » défraient la chronique, les influenceurs intermédiaires (environ 100 000 abonnés), les micro-influenceurs (> 10 000 abonnés) et les nano-influenceurs (<10 000 abonnés), tirent largement leur épingle du jeu, en tous les cas en termes d’utilité ! 

Pourquoi les influenceurs restent utiles ?

Atout ciblage

Nous avons d’ores et déjà abordé l’atout ciblage grâce aux micro-influenceurs.

Capter l’audience là où elle se trouve.

Le temps de connexion à Internet ne cesse d’augmenter, tous médiums confondus. De plus, l’audience internet est elle-même plus ciblée qu’un 4x3 ou un spot TV.

L’atout authenticité

La montée en puissance des micro-influenceurs s’inscrit aussi dans une recherche d’identification de la part des consommateurs qui peuvent la trouver chez des influenceurs authentiques.

De plus, de manière générale, les consommateurs auront plus tendance à faire confiance à un message émanant d’une personne que du même message délivré par la marque.

Ça marche aussi pour le référencement !

Les influenceurs écrivent sur un produit, un service et génèrent des liens entrants sur les sites des marques qu’ils mettent en avant, ce qui est un signal positif pour Google en termes de référencement.

Happy people using mobile smart phone

Nos conseils, en mode tips and tricks

Suivre l’influenceur et ses followers pour être sûr du sérieux du compte avant de faire appel à lui.

Ne pas oublier que si l’influenceur est un atout notoriété ; se tromper d’influenceur peut être dévastateur (effet bad buzz).

Ne pas imposer de discours préconçu à l’influenceur qui perdrait en crédibilité, au même titre que la marque.

La question de la monétisation se pose ; on aura tendance à penser qu’un influenceur qui ne monnaie pas son avis est plus fiable. Quelle que soit sa décision, celle-ci doit être claire et identifiée.

La communication via les influenceurs n’est pas une fin en soi ; elle doit s’inscrire dans une stratégie de communication globale. L’influenceur n’est qu’un levier parmi d’autres mais qui reste à privilégier en suivant nos conseils !

Lire aussi > Les influenceurs mode parlent-ils de vous sur les réseaux sociaux ?

contact

04 97 20 27 20
ou

nous écrire
retour en haut